En général, c’est à l’adolescence qu’on a des complexes, on n’aime pas trop notre corps et en a tendance à fuir les regards et cacher les imperfections. Mais au fil des temps, même adulte, ce sentiment de rejet persiste au point de devenir un handicap social, voire une véritable maladie (notamment, la dysmorphophobie).

Il faut arrêter de se détester et de complexer. dites stop aux complexes et aimez vos imperfections. Certes ce n’est pas facile pour tout le monde, mais ça vaut la peine d’essayer. On vous propose quelques astuces qui vous feront sentir mieux. Commencez tout d’abord par assumer votre corps. Oublier les autres et ne vous comparez pas aux mannequins des magazines. Arrêtez de vous regarder de très près, dans le seul but de trouver une imperfection pour vous en faire votre obsession. Répétez-vous « Oui ! Je suis belle » avec le temps vous en serez convaincue. Faites-vous plaisir (mangez bien, faites du sport, faites-vous des cadeaux…), Choisissez des robes et vêtements qui correspondent à votre morphologie et qui vous mettent en valeur. Enfin, entourez-vous des personnes qui vous aiment et vous encouragent, cela vous fera gagner en estime de soi !

Si malgré tout cela, vous continuez à détester votre corps, c’est que ça se passe dans votre tête. Dans ce cas, vous pouvez vous adresser à un professionnel des thérapies cognitives et comportementales qui vous aidera à modifier votre attitude.