Après un arrêt de travail de longue durée, les femmes de plus de 40 ans ont souvent des difficultés à en retrouver facilement. Quelle en est la raison ?

Selon l’avis de Sanchez Forsans, durant la période des 30-40 ans, les femmes sont plus actives socialement. En effet, la focalisation sur leurs performances, en explorant leur débouché professionnel, conduit à leur maturité. Pourtant, leur absence sur le marché du travail est constatée pendant cette phase de développement.

De quelle manière font-elles face à une éventuelle hésitation d’un employeur ?

En premier lieu, il faut s’habituer de nouveau au monde du travail en pratiquant un emploi bénévole, un intérim ou des stages. Il est indispensable de recréer un réseau, en travaillant leurs désirs ainsi que leur identité professionnelle. Faire preuve de motivation peut aider également. Afin de regagner l’estime de soi, accepter un emploi dont le niveau de compétence est inférieur, représente aussi une solution.

Est-ce facile de reprendre une activité après avoir été longtemps femme au foyer ?

Toutes les femmes ne considèrent pas le rôle de mère au foyer de la même manière. Certaines l’assument complètement tandis que d’autres préfèrent déléguer leurs tâches. Pour accepter le changement de situation, il est nécessaire d’avoir une excellente capacité d’adaptation. Changer les interactions avec le monde ainsi que les habitudes aide également à se surpasser. Sur la plupart des cas observés, trois à six mois sont nécessaires pour réussir à transiter de l’ancien « moi » aux nouvelles fonctions. Pour simplifier cette période de transition, il est important d’effectuer une étape de formation professionnelle. Préparer son entourage et la famille au changement est indispensable pour ne pas troubler les habitudes de chacun.